Le Blues du Jean's

09/19/2017

Cette chronique a pour vocation de vous faire découvrir les coulisses de la créativité, de lever un peu le voile sur les cheminements qui aboutissent à la réalisation d’une oeuvre. Nous espérons ainsi vous donner l’envie d’en savoir plus sur chacun de nos créateurs (ou adhérents). Attention, ici nous ne révélerons pas les secrets de fabrication ! Cela reste la propriété de nos artisans, c’est leur savoir-faire qu’ils ont acquis au fur et à mesure, à force de travail et d’exigence. 

 

Nous vous donnons donc rendez-vous tous les mois pour découvrir l’oeuvre d’un créateur, car sachez qu’elles ont toutes une histoire à vous murmurer à l’oreille, alors soyez attentif ;-)

 

 

Pour ouvrir notre toute nouvelle chronique "La Belle Histoire", dédiée au travail de nos artisans, nous avons demandé à Les3sardines de nous raconter le cheminement créatif d’une de ses réalisations.

 

Pour cette nouvelle rubrique j’ai voulu vous parler de mon patchwork, nommé “Le Blues du Jean’s”, car il possède une histoire intimement liée à ma vie et ma façon d’envisager la création

 

 

 

Maman de 3 enfants et collectionneuse, j’ai gardé consciencieusement leurs Jeans. Pas tous évidement, uniquement ceux abîmés, ceux qui avaient gardés les traces de leur joie de vivre et de leur bêtises. C’est ainsi qu’ils se sont doucement empilés. Et puis, à l’ouverture de ma boutique j’ai voulu proposer des patchworks à un prix abordable avec un visuel contemporain.

 

Utiliser ces jeans était évident. La couleur du denim permet toutes les fantaisies, la trame tissée serrée offre un support idéal pour la broderie, l’appliqué de tissu et la tenue générale. C’est une matière que j’aime beaucoup travailler.

 

 

 

J’ai dit être collectionneuse, ce qui signifie que j’ai également conservé d’autres vêtements des enfants que j’utilise très régulièrement pour créer, car comme je le dis souvent, le patchwork c’est au départ la transformation de textiles usagés. Cette notion que nous avons perdu je m’emploie à la réhabiliter au travers de mes créations. 

 

“Le Blues du Jean’s” est donc un joyeux mélange des vêtements de mes enfants. Les touches de couleur apportent un rythme à l’ensemble et propose une lecture du tableau dans son intégralité.

 

 

 

On constate que c’est un assemblage d’une seule forme : le carré. Il s’agit d’un contrainte technique. Je devais utiliser des jambes de pantalon d’enfant en minimisant les pertes de tissus. Le carré me semblait le plus adapté et en plus il m’offrait la possibilité de n’avoir que des coutures en lignes droites et donc un assemblage plus rapide. La mise en place des différents carrés était juste une question d’esthétique, toujours dans l’idée de donner du rythme, car un patchwork se lit comme une peinture. C’est d’ailleurs pour cela que j’aime utiliser le terme de tableau textile quand je parle de mes patchworks.”

 

 

 

Merci Les3sardines pour cette confidence. Nous espérons qu’elle vous aura séduite et nous vous donnons RDV dans un mois avec une nouvelle belle histoire.

 

Crédit photo : Les3sardines - toutes utilisations sans autorisation interdites.

 

Please reload

© 2016 par L'auvergne créative . Créé avec Wix.com 

Les Chanteaux - 63460 Montcel